Ministères Organismes

Historique de l’APN

Le premier aménagement portuaire à Port-au-Prince (Fort Islet) remonte à l’époque coloniale. Les premiers travaux entrepris par les Français étaient assez rudimentaires. En fait, il s’agissait de remblayer un récif rocailleux, dans le but de pourvoir à l’installation d’un système de défense pour les navires abrités dans cette baie, de protéger ces derniers contre toute attaque de navires appartenant aux autres puissances, des pirates et des corsaires sillonnant la région. L’actuel Chalet d’Accueil du Port de Port-au-Prince est construit sur le site du Fort-Islet.

Les premières vraies installations portuaires datent de 1911. Un quai étroit de 610 m, flanqué d’une jetée de 183 m de long sur 14,5 m de large et touchant le flanc Sud du Fort-Islet constituait la base de ces premiers travaux.

Bien avant, soit précisément en 1906, une compagnie haitiano-américaine privée prenait déjà la gestion et l’exploitation du wharf pour une période de cinquante ans. Au terme de cette concession, en 1956, une loi créait l’Administration Portuaire de Port-au-Prince et la plaçait sous la supervision de la Banque Nationale de la République d’Haïti (BNRH).

Divers décrets modifient au fur et à mesure le statut de l’Institution. Celui du 18 Juin 1973 en fait un organisme autonome, l’Administration Portuaire de Port-au-Prince, apte à gérer d’autres ports du pays. Cinq ans plus tard, en 1978, une nouvelle dénomination lui est octroyée : l’Autorité Portuaire Nationale placée sous la tutelle de la Secrétairerie d’Etat des Finances et des affaires Economiques. Le décret du 15 Mars 1985 lui confère la direction, le contrôle et l’opération de tous les ports de la République.

Commentaires